Bogdan Raonić, L1, naučni program matematika-fizika, École Polytechnique, Pariz

 
Bogdan Raonić, Serbie

Zovem se Bogdan Raonić. Rođen sam u Kragujevcu. Trenutno sam student I godine osnovnih studija naučnog programa čuvene École Polytechnique. Veliki sam zaljubljenik u nauku, a veoma uživam i u sportu. Kada sam napunio 14 godina, napustio sam svoj rodni grad da bih nastavio školovanje u Beogradu. Pohađao sam Matematičku gimnaziju, koja je prestižna srpska gimnazija. Od rane mladosti želeo sam da studiram matematiku ili fiziku u inostranstvu i dobijem priliku da iskusim različite kulture. Počeo sam da pretražujem međunarodne programe, koji mogu da se pohađaju na engleskom, a koji bi odgovorili programskim kriterijumima koje sam tražio. Kada sam pronašao program osnovnih studija iz nauke na čuvenoj École Polytechnique, shvatio sam da je to upravo ono što sam tražio. Saznao sam da studenti imaju priliku da biraju jedan od tri smera sa dva glavna predmeta (matematika i fizika, matematika i informatika, matematika i ekonomija). Kao što sam i naveo, oduvek sam želeo da studiram matematiku ili fiziku, ali nikako nisam mogao da odlučim koji od dva programa da odaberem.

Program osnovnih studija iz nauke omogućio mi je upravo ono o čemu sam maštao, slobodu da studiram paralelno obe naučne discipline. Drugi divan aspekt ovog programa je međunarodno okruženje koje uz to ide. Ljudi iz čitavog sveta deo su ovog programa. Imamo priliku da izgradimo čvrsta prijateljstva kao i da učimo o različitim narodima i kulturama inostranih studenata koji su na ovom programu.

Na École Polytechnique predaje mnogo izuzetnih profesora koji zaista uživaju u svom poslu i koji ulažu istinski napor u svoja predavanja. Pomogli su mi da razumem i da još više zavolim nauku.

Kada sam došao u Francusku uopšte nisam govorio francuski. Mislio sam da će to za mene biti nepremostiv izazov. Ispostavilo se da to, na kraju, nije osujetilo moju integraciju u sam program. Kada sam stigao u Francusku bio sam pomalo uplašen od života tamo. Nikada ranije nisam živeo u stranoj zemlji. Na početku mi je bilo komplikovano da izgradim odnose sa studentima iz svoje klase. Bio sam naviknut na kulturu i mentalitet srpskog naroda.  Međutim, kroz vreme, počeo sam da se navikavam na svoje novo okruženje i sada, imam mnogo prijateljstava vrednih pažnje koja brižljivo negujem.  

Po završetku osnovnih studija planiram da idem na Master iz primenjene fizike ili inženjerstva. Još uvek nisam odlučio da li ću ostati u Francuskoj na Masteru ili ću otići u Veliku Britaniju ili Italiju. Mislim da je još uvek malo rano da donesem tu odluku. Sve u svemu, oduševljen sam što sam odabrao da studiram na École Polytechnique. To je izuzetno iskustvo za mene.

///

Je m'appelle Bogdan Raonić. Je suis né à Kragujevac. Actuellement je suis étudiant en Licence 1 du programme scientifique au sein de l'École Polytechnique. Je suis passionné par les sciences et par le sport aussi. A l'âge de 14 ans j'ai quitté ma ville natale pour poursuivre mon éducation à Belgrade. J'ai été élève du Lycée mathématiques, le lycée très réputé en Serbie.

Dès mon bas âge j'ai toujours rêvé de faire les études des mathématiques ou de physique à l'étranger et avoir la possibilité de découvrir de différentes cultures. J'ai commencé à chercher les programmes internationaux, enseignés en anglais, qui répondraient aux critères auxquels je m'attendais. Quand j'ai vu le programme scientifique proposé par l'École Polytechnique, je me suis rendu compte que c'était exactement ce que je cherchais. 

J'ai découvert que les étudiants avaient la possibilité de choisir parmi trois bi-licences (mathématiques et physique, mathématiques et informatique, mathématiques et économie). Comme j'ai déjà mentionné, j'ai toujours rêvé d'étudier les mathématiques ou la physique mais je ne pouvais pas faire mon choix. Le programme scientifique de bi-licence m'a permis de trouver exactement ce dont j'ai rêvé; la liberté d'étudier les deux matières en même temps. Autre aspect merveilleux de ce programme est le milieu international qui va avec. Les gens venus des quatre coins du monde font partie de ce programme. Nous avons l'occasion de nouer de solides amitiés et en même temps d'apprendre des nations et cultures différentes des étudiants internationaux de ce programme. 

Il y a beaucoup de remarquables professeurs à l'École Polytechnique qui aiment réellement leur travail et qui font vraiment beaucoup d'efforts dans les cours qu'ils donnent. Ils m'ont aidé à comprendre et à avoir beaucoup plus d'appréciation pour les sciences.

Quand je suis venu en France je n'ai pas du tout parlé français. J'ai pensé que ce serait un défi insurmontable pour moi. Il s'est avéré que cela n'a pas influé sur mon intégration dans le programme après tout.

Quand je suis arrivé en France j'avais un peu peur de vivre là-bas. Avant, je n'ai jamais vécu dans un pays étranger.  Au début c'était compliqué pour moi de nouer des amitiés avec les étudiants de ma classe. J'ai été habitué à la culture et à la mentalité du peuple serbe. Pourtant, avec du temps, j'ai commencé à m'habituer à mon nouvel environnement et maintenant, j'ai beaucoup d'amitiés précieuses qui me tiennent à cœur.  

Suite à l'obtention de mon diplôme de Licence j'envisage de faire un Master spécialisé en physique appliquée ou en ingénierie. Je n'ai pas encore fait mon choix si ce serait en France, en Grande-Bretagne ou en Italie. A mon avis, il est toujours un peu tôt de prendre cette décision. Dans tous les cas je suis ravi d'avoir choisi d'étudier au sein de l'École Polytechnique. C'était une expérience exceptionnelle pour moi.